ASSOCIATION SPORTIVE ROYAT FOOTBALL : site officiel du club de foot de ROYAT - footeo

WEEK END NOIR POUR L'ASR

27 novembre 2016 - 21:33

 

 

Ce week-end l' équipe réserve de royat se déplaçait à Aubière. Il ne fallait pas manquer le début de la partie car dès la 2ème min Royat prend l 'avantage par un but de Charkane ABDALLHA. Les visiteurs auraient pu aggraver le score à plusieurs reprises mais le portier d'Aubière était la pour sauver les siens.

Sur une contre attaque, les locaux obtiennent un coup franc à la limite de la surface et égalisent. Juste avant la mi-temps, sur une deuxieme contre attaque, Aubière marque un deuxième but. 2 à 1 à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, Royat domine et c'est fort logiquement que l'équipe égalise par un but d'Inzouddine BACAR.

La deuxième mi-temps est à sens unique ,les royadères dominent largement les débats et peuvent marquer à plusieurs reprises mais la maladresse et le poteau évitent à Royat de mener.

Comme souvent dans ce genre de match à 2mn de la fin sur une contre attaque, Aubière marque le but synonyme de victoire.

Pour le coach, Laurent INNECCO: "c'est dommage pour le groupe,on apprend à nos dépends que dominer n'est pas gagner.Il faudra rebondir dimanche prochaine contre Ceyrat."

 


L'équipe 1 quant à elle se déplaçait à Volvic . Dès l'entame de match, les locaux se procurent deux belles occasions. Il faut attendre quinze bonnes minutes avant que Royat ne rentre dans le match grâce à une frappe d'Arthur CARUANA. Royat a deux autres belles occasions notamment par Nicolas VALDIVIA CANO mais sans succès. Après une faute sur Jérémy BEAUCHET dans la surface, Rahim FERRHAG débloque le compteur sur pénalty. Le début de deuxième mi-temps ne commence guère mieux et les locaux égalisent sur une belle action collective. Ensuite, le gardien Royadère fait deux parades mais s'incline une deuxième fois sur corner. Ce deuxième but réveille Royat, mais trop tard et malgrès plusieurs occasions, le match se termine sur le score de 2 à 1.

Pour le coach: " Il ne faut rien lacher, la saison est encore longue ".

 

Commentaires